collectifgalbao

Posts Tagged ‘lettre au Président’

Le Collectif Galbao écrit à James Cameron à propos de sa lettre au président brésilien Lula

In Actions on 18 avril 2010 at 19:43

Lettre du Collectif Galbao à James Cameron

France, le 18 avril 2010

Cher Monsieur Cameron,

Bravo pour votre engagement.

Dans votre lettre au président brésilien, vous pointez du doigt les incohérences d’un système financier et de décisions politiques faites dans la quasi ignorance du peuple brésilien, pourtant les premiers touchés et les premiers concernés par ces décisions, dévastatrices également pour l’environnement mondial.

Vous parlez de l’implication des autres nations et de leur responsabilité,  en évoquant le problème du  réchauffement climatique induit par la déforestation et la libération de méthane.

Vous oubliez cependant de parler de la migration économique des travailleurs brésiliens privés de ressources vers les pays limitrophes comme la Guyane Française, et les ravages pour eux, leur santé, leur sécurité, ainsi que pour les populations de Guyane, amérindiennes et non-amérindiennes, et pour leur environnement.

Privés d’espoir au Brésil, les garimpeiros détruisent la Guyane en recherchant de l’or illégalement.

Ceci est de la responsabilité des gouvernements brésiliens et français, mais également de l’Europe et du reste du monde.

Aussi, lorsque le président Lula vous accordera un entretien, je vous prie instamment, Monsieur Cameron, de bien vouloir intercéder auprès de lui pour qu’il se rappelle de ratifier les engagements et accords de coopération entre leurs deux pays pris avec le président Sarkozy et de les mettre en application.

Avec mon plus grand respect,

Carole Pieroni

Collectif Galbao

*

Dear Mr Cameron,

Congratulations on your commitment.
In your letter to Brazilian President, you point the finger at the inconsistencies of a financial system and political decisions made in the virtual ignorance of the Brazilian people, however, the first affected by these decisions, also devastating for the global environment .

You talk about the involvement of other nations and their responsibility, citing the problem of global warming induced by deforestation and the release of methane.

You forgot, however, about the economic migration of Brazilian workers deprived of resources to neighboring countries such as French Guiana, and the devastation for themselves, their health, their security, and for the people of Guyana, Indigenous and non-Indigenous, and their environment.
Deprived of hope in Brazil, Guyana garimpeiros destroy the forest of Guyana, searching for gold illegally.

This is the responsibility of the Brazilian and French governments, but also of Europe and the rest of the world to watch.

So when President Lula will grant you an interview, I please urge you, Mr Cameron, to intercede with him to remember to ratify the commitments and agreement of cooperation between their two countries made with President Sarkozy and implement them.

With my greatest respect,

Carole Pieroni
Collectif Galbao

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :